Les Appels à Projets Territoriaux sont disponibles

Le 30 avril 2009

L'ODARC a choisi le village de Quercitellu, en Castagniccia, pour annoncer le lancement des appels à projets territoriaux...

En choisissant Quercitellu pour le lancement officiel des Appels à Projets Territoriaux, l’objectifde l’ODARC était de souligner :

-    d’une part en terme de présence d’actifs économiques et de développement rural, la grande difficulté dans laquelle se trouvent les territoires ruraux de l’intérieur de l’île

-    d’autre part d’exposer face à cette difficulté les actions opérationnelles portées par l’Office et ses partenaires pour tenter d’y remédier


Les axes de développement de notre action en milieu rural


Le Programme de Développement Rural de Corse, nous permet d’agir à la fois sur l’aménagement du territoire et sur la création et le développement d’activités en milieu rural.

Ainsi, sur le canton de l’Ampugnani nous avons favorisé l’émergence d’une association de propriétaires. Plus de 30 familles ont ainsi mobilisé, regroupé 250 hectares sur les 600 hectares que compte le massif au total. Ce regroupement a permis une mise en valeur sur le territoire de « SAN PAULU » avec une pluralité d’objectifs complémentaires, la sauvegarde et la rénovation de châtaigniers, la mise en valeur du domaine forestier et l’exploitation de bois d’œuvre et de bois de chauffage, l’approche paysagère, touristique, pédagogique, ludique de cette magnifique forêt.

Le regroupement des trois communes Quercitellu, Ghjucatoghju, Poghju-Marinacciuautour d’un Syndicat Intercommunal à Vocation Unique, l’engagement des élus locaux, et le dynamisme des porteurs de projets ont traduit sur le terrain les attentes issues des Appels à Projets d’Aménagement du Territoire que l’Office a impulsé en 2008.

L’aménagement foncier en cours de réalisation à Quercitellu en est le premier résultat visible.


L’aménagement foncier constitue une fondation solide à laquelle il faut adjoindre un volet économique spécifique au territoire.

La conjonction de ces deux dynamiques, permettra de créer des activités, des emplois autour de thèmes locaux de développement tels que le travail du bois, l’artisanat local et notamment l’ébénisterie, l’exploitation de la châtaigne sous toutes ses formes ou encore le tourisme rural de qualité avec la création de gîtes et chambres d’hôtes.


Ce principe sera décliné pour chaque territoire, grâce au lancement des Appels à Projets territoriaux. Cette deuxième série d’Appels à Projets s’appuie sur les thématiques prioritaires de chaque territoire, mises en évidence par les diagnostics territoriaux de la CTC.  


Une méthode de soutien public considérablement modifiée


Le conseil exécutif a choisi d’adopter une méthodologie de soutien public basée sur la détection, l’émergence et l’aide au projet qu’il soit individuel ou collectif.

De plus, l’assemblée de Corse a décidé de décliner territorialement les politiques de la CTC   

Nous avons donc adapté très pratiquement ces deux concepts en lançant :

-    en septembre 2008 : des appels à projets dédiés à l’aménagement du territoire : ces appels à projets ont connu un réel succès : plus de 66 réponses pour une quarantaine de projets sélectionnés par le conseil exécutif dont celui du massif de san paulu

-    lors de la semaine qui s’ouvre  seront lancés des appels à projets dédiés à l’économie rurale dont l’objectif est la création d’activité et d’emploi dans les zones difficiles. Ces appels à projets ont été construits pour pallier aux déficits économiques mais aussi pour répondre aux opportunités  soulignées  lors des diagnostics de territoire menés par la CTC.


Le soutien public prévu pour les porteurs de projet des AAP


Plus de 16 millions d’euros sur les cinq prochaines années sont prévus pour accompagner les projets retenus.

Ils seront principalement dédiés à l’aide à l’investissement lors de la création ou du développement d’entreprises en zone rurale, à l’aide à l’emploi, mais aussi à des opérations collectives qui permettent le maintien ou l’installation d’activités.

Ces subventions seront, bien entendu, complétées par l’ensemble des dispositifs prévus dans le cadre de la toute nouvelle plate forme de financement.   


Comment faire ?


Très simplement :

-    en répondant aux appels à projet parus dans la presse et consultables PDRC - Appels à projets par une lettre d’intention, adressée à l’ODARC décrivant leur projet

-    ils seront accompagnés par nos partenaires : les chambres de métiers et les chambres de commerce dont la proximité et le professionnalisme nous ont éclairé lors de la constitution des appels à projets

-    ils devront alors nous fournir un dossier simplifié permettant au bureau de l’ODARC de donner un avis consultatif au conseil exécutif qui décidera in fine du soutien à apporter.


  • _BACKTO
  • Format imprimable
  • Expédier le document par e-mail
  • Sommet de la page

Recherche

Newsletter

Événements