Filiètre bovine

 

A fin 2008, les services d’Identification Pérenne Généralisée (IPG) des chambres départementales d’agriculture recensaient 1 157 exploitations détentrices de bovins dont 634 en Haute-Corse et 523 en Corse-du-Sud. Pour autant, seuls 952 éleveurs bovins ont effectué une demande d’ICHN.

 

On dénombre 952 exploitations détentrices de bovins ayant effectué une demande d’ICHN. Les territoires les plus représentés en élevage bovin sont la Balagne, le Centre Corse et le Taravo / Valinco / Sartenais, avec respectivement 17%, 15% et 13% des exploitations.
 
La différence observée entre le nombre d’exploitations détentrices de bovins et le nombre d’exploitants ayant effectué une demande d’ICHN pourrait s’expliquer par :
- une inéligibilité manifeste de certains éleveurs (simples détenteurs, revenus hors fourchette éligible, etc.) qui ne font pas de demande d’ICHN
- des oublis et dépôts de dossiers hors délais
- un choix personnel
 
       
         

Les surfaces

Les surfaces agricoles utiles affectées à l’élevage bovin sont en moyenne de 108 ha par exploitation sur l’ensemble des territoires. Les exploitations ayant la SAU la plus importante se situent en Centre Corse, Ouest Corse et Balagne avec des moyennes respectives de 134 ha, 131 ha et 122 ha par exploitation.
 

Le cheptel

Le cheptel bovin, évalué sur la base des données provisoires AGRESTE 2008 s'élève à 76450 têtes de bétail, dont les 2/3 environ sur la Haute-Corse.
La Balagne et le Centre Corse contiennent 40% de l’effectif total de la région. C’est également dans ces territoires que l’effectif moyen par exploitations est le plus élevé, soit respectivement 69 UGB en Balagne et 64 UGB en Centre Corse. La Castagniccia est le territoire qui détient le moins de bovins. La Plaine Orientale, qui présente des potentialités agronomiques importantes, ne contient que 9% du cheptel régional.
En moyenne, les exploitations insulaires détiennent 40 vaches mères (53 en Balagne, 50 en Centre Corse ; seulement 26 en Pays Ajaccien et 32 dans le Taravo/Valinco/Sartenais). Celles-ci représentent environ la moitié du cheptel total d’une exploitation.
Après 2 ans de stabilité des effectifs, l’année 2007 avait été marquée par une augmentation de 7,5% du nombre de bovins. On dénombrait alors 79 090 têtes dont 40 900 vaches nourrices. En 2008, le nombre d’animaux devrait diminuer d’environ 4% pour atteindre 76 450 individus, dont 39 700 vaches nourrices. La mesure de retrait des vaches de réforme et la mortalité inhabituelle des bovins en 2008 sont probablement les deux évènements à l’origine de cette diminution. L’effectif se maintiendrait toutefois à un niveau supérieur à celui de 2006. Plus de 60% des animaux sont situés en Haute-Corse.
 
Page: 1/3 - Page Suivante
  • Retour
  • Format imprimable
  • Sommet de la page

Recherche

Newsletter

Événements